• L’année 2019 nous appelle à reconstruire un pacte républicain et à définir une nouvelle Europe.

    Chers concitoyens, français et européens vivant en France,

    Après la fin d’année agitée, bousculée et même dramatique que nous venons de traverser, nous nous interrogeons tous sur ce que l’année 2019 nous réserve, à la fois pour chacun d’entre nous, pour nos familles et pour notre Nation.

    La crise sociale que nous avons vécue est un révélateur du trouble de notre peuple qui s’interroge sur son identité démocratique, sur le respect de ses valeurs notamment celle du travail, et sur la répartition équitable des efforts et des richesses que nous produisons.

    En somme, notre pays se demande comment nous faisons encore Nation ensemble.

    Nous avons toujours été un pays qui a du mal à se réunir, sauf dans de grands moments comme quand nous gagnons la Coupe du Monde ou lorsque nous sommes victimes d’attentats terroristes. Et nous sommes sûrement, à l’aube
    de cette nouvelle année, dans un de ces grands moments, un moment où
    nous devons réécrire un nouveau pacte Républicain entre nous, en évitant ce qui blesse, ce qui choque, ce qui divise.

    Un pacte qui libère les énergies mais qui fasse une place équitable à chacun, un pacte qui ne laisse de côté ni les banlieues ni nos campagnes, un pacte qui s’inscrive résolument dans une nouvelle Europe, différente parce que capable de défendre ensemble nos Nations pour ne pas subir le reste du monde. Chacun d’entre nous doit participer à écrire ce nouveau pacte Républicain.

    Cette année 2019 sera bien sûr marquée par les élections Européennes.

    Et je veux vous dire ici que faire Nation ensemble n’a rien de contradictoire avec la volonté de faire l’Europe ensemble. Au contraire, les deux sont indispensables
    pour reconstruire une France forte au moment où M. Trump rêve de la fin
    de l’UE pour mieux s’imposer à nous, où la Chine achète nos infrastructures
    stratégiques et où la Russie se fait plus menaçante.

    Il n’y a qu’à voir le désarroi de nos amis britanniques, désormais seuls face au monde, pour comprendre qu’isolés nous ne pourrions rien.

    Une nouvelle Europe doit être celle où nous combattrons ensemble le terrorisme et la grande criminalité avec un FBI et un parquet Européen, où nous protègerons nos frontières et gèrerons les migrations ensemble, où nous partagerons ensemble
    les moyens de notre Défense.

    Une nouvelle Europe qui n’accepte plus la concurrence déloyale entre nous, comme celle des travailleurs détachés par exemple, et qui rapproche nos fiscalités
    en même temps que nos normes sociales.

    Une Europe qui s’investisse à 100% dans la protection de notre environnement et dans la protection du climat, qui s’investisse aussi dans un vrai développement de l’Afrique, dont nous sommes les seuls voisins.

    Un nouvelle Europe où l’Euro nous libèrera du Dollar, une nouvelle Europe qui, réunissant nos chercheurs et nos industriels, peut être à la pointe des innovations
    et bouleversements technologiques en cours.

    Une Europe où une nouvelle Politique Agricole Commune donnera à la fois un revenu aux agriculteurs, une garantie de qualité aux consommateurs et un meilleur respect de la nature.

    C’est une année importante et nous avons, nous les représentants du centre et de la droite de progrès, décidé de nous engager pleinement dans ces européennes.

    A l’heure où le projet européen est en danger de mort, cet engagement que nous
    vous proposerons, c’est notre devoir en tant qu’héritiers des combats de Valéry Giscard d’Estaing, de Simone Veil et de Jean-Louis Borloo.

    Et je vous mets en garde, chers concitoyens : cette élection ne doit pas se transformer en match retour de la présidentielle, ni en référendum pour ou contre M. Macron.

    Car la question posée est : qui défendra le mieux la vision européenne de la France et des français ? Les euro-populistes comme M. Mélenchon et Mme Le Pen qui veulent détruire l’Europe, ou comme M. Wauquiez qui veut la détruire à moitié ? Les euro-mondialistes utltra-libéraux autour de M. Macron ? Ou les nationaux-européens que nous voulons rassembler et qui croient que nos pays ne seront plus forts que si l’Europe le devient elle aussi ?

    Reconstruire un pacte Républicain en France et définir une nouvelle Europe : c’est à ce débat que l’année 2019 nous invite.

    En attendant, je vous souhaite une excellente année 2019, pleine de santé pour vous, pleine de réussites dans vos familles, en espérant la reconstruction
    de notre Nation et de notre continent.

    Voir l’article complet sur le site de l’UDI : L’année 2019 nous appelle à reconstruire un pacte républicain et à définir une nouvelle Europe.

Comments are closed.